EFC Startups : un programme pour démarrer avec un modèle économique nouvelle génération

- Projects news

5 startups : B2Bot, Bateauplongée, Vinomat, Neayi, Pépino, ont été retenues dans le programme EFC Startups pour les aider travailler un modèle économique durable (soutien de l'Ademe et de la région Sud-Paca)

ParticipantsEFCStartups22mai19

Permettre à des porteurs de projets ou à des créateurs de start-up récemment lancées de partir d'emblée sur des nouveaux modèles économiques collaboratifs, circulaires et plus durables à travers l'économie de la fonctionnalité et de la collaboration (EFC) : c'est l'objectif du programme EFC Startups. Conçu et lancé par l’incubateur Paca-Est avec l’appui d’ImmaTerra et de SKEMA, co-financé par l’ADEME et la Région Sud, ce programme d'accompagnement a démarré en octobre 2018 avec 5 jeunes pousses innovantes.

Alors qu'il se poursuivra jusqu'en 2020, un point d'étape a été fait en mai dans les locaux de l'Ademe à Sophia. Il a permis de réunir les porteurs des 5 start-up sélectionnées : François Badaud (B2B à Sophia), Alain Lormeau (Bateauplongee à La Londe-les-Maures dans le Var), Jim Besson (Vinomap à Mougins), Henri de Richecour (Neayi à Grasse) et Enzo Giusti (Pepino à Nice). Chacun a pu présenter son projet et expliquer comment le programme lui avait permis de mieux passer de l'idée à un produit et l'avait amené sur des collaborations qu'il n'avait pas envisagées initialement.

Exemple avec Henri de Richecour. Ancien de Dow Agrosciences à Sophia il s'est lancé dans la création de Neayi, une plateforme destinée à aider les agriculteurs dans l'adoption de nouvelles pratiques de culture améliorant l'efficacité et la durabilité de l'exploitation. Dans son précédent métier, Henri de Richecour s'était intéressé aux modes opératoires des agriculteurs et aux conditions dans lesquelles ils mettent en œuvre leurs pratiques pour développer des outils plus rationnels. Une démarche qui requiert de larges échanges d'expériences que ce soit pour des questions de culture en conservation des sols ou de mise en place d'un méthanier. C'est cet élargissement des échanges que propose la plateforme avec la mise en place de communautés autour de chaque problématique.

"Le programme nous a permis de faire évoluer l'idée de départ et de la structurer, souligne Henri de Richecour. "Nous avons lancé le projet en octobre et nous n'aurions jamais pu arriver aussi vite à définir un concept solide sans avoir associé à notre démarche le mode EFC".

___________________________________________________________

Les cinq projets d'EFC Startups

B2Bot : "sécuriser et autonomiser le quotidien des personnes déficientes visuelles par la compréhension et l'enrichissement de leur environnement visuel".

Bateauplongée : "améliorer l'efficience de l'activité du professionnel de plongée par la mise à disposition d'un bateau semi-rigide adapté à ses besoins spécifiques."

Vinomat : "améliorer le quotidien, la productivité et l'efficience environnementale des viticulteurs grâce à la modélisation de leurs exploitations par drone en multispectral".

Neayi : "permettre l'adoption de nouvelles pratiques agricoles améliorant l'efficience économique, environnementale et/ou sociale de l'exploitation."

Pépino : "développer les débouchés et le chiffre d'affaires des agriculteurs par la valorisation en circuits courts de fruits et légumes hors normes, sinon gaspillés."

 

http://www.incubateurpacaest.org/Nos-programmes/EFC-Startups